Montage d'un système de graissage de chaîne sur la moto

La chaîne d'entraînement, le pignon et le barbotin de chaîne font partie des composants de la moto les plus fortement sollicités. Une lubrification permanente, par ex. à l'aide du système Scottoiler, permet de prolonger la durée de vie du kit chaîne de plusieurs milliers de kilomètres.

Montage d'un système de graissage de chaîne sur la moto

Montage du système Scottoiler

La chaîne d'entraînement, le pignon et le barbotin de chaîne font sans aucun doute partie des composants de la moto les plus fortement sollicités et donc les plus sensibles à l'usure. Ce qui n'a rien d'étonnant, car les continuels changements entre les phases d'accélération, de ralentissement et de freinage sont usants au sens propre du terme.

Avec une bonne lubrification et en éliminant régulièrement la saleté à l'effet abrasif, vous pouvez nettement réduire l'usure. Les nettoyages et graissages réguliers ne sont pas les travaux d'entretien les plus agréables à réaliser... c'est pourquoi ils sont bien souvent négligés. En particulier lorsque le véhicule ne dispose pas de béquille centrale et que vous devez commencer par ressortir le lève-moto de l'atelier pour effectuer l'entretien de la chaîne, outil que, de toute manière, vous n'emportez pas lors de vos longues excursions. 

Mais ne l'oubliez pas : si vous souhaitez que votre chaîne tourne facilement, ne gaspille pas la performance du moteur et dure longtemps, vous devez la nettoyer régulièrement et soigneusement à l'aide d'un bon nettoyant spécial afin d'éliminer la saleté et le sable qui collent et érodent la matière. L'usure précoce signifie également que vous devrez chercher rapidement un nouveau kit chaîne... et remplacer ces composants est une tâche salissante qui met beaucoup de monde mal à l'aise. Vous auriez mieux fait de vous acheter une moto à cardan ? Pas du tout, car les entraînements par chaîne ont également des avantages. Par exemple, les pertes par frottements sont nettement plus faibles que pour les transmissions par cardan (plus chères car techniquement très compliquées à fabriquer). Les transmissions par chaîne permettent une transmission de la puissance plus directe et la moto conserve sa puissance maximale et son design sportif. 

La solution à ce conflit est un système de graissage de chaîne automatique, par ex. Scottoiler. Ce système, qui se fixe sur la moto, nettoie et lubrifie la chaîne automatiquement en continu, vous évitant d'effectuer ces tâches vous-même. Seul le réservoir d'huile doit être rempli après quelques milliers de kilomètres. Un réservoir de 50 ml plein permet de parcourir jusqu'à 2 500 km env., selon le réglage et le niveau de remplissage. En fonction du type de véhicule et de votre style de conduite, il est possible d'atteindre nettement plus de 50 000 km avec une chaîne. Ce système vous permet donc non seulement de faire des économies, mais également de vous concentrer sur le plaisir de conduire.

Nous vous expliquons ici le montage d'un système de graissage de chaîne piloté par dépression classique. Les systèmes électriques (également de Scottoiler) se montent de la même manière, seules les étapes 1 et 2 des tâches décrites ci-après sont supprimées. Au lieu de raccorder le raccord de dépression à un tuyau, branchez le système électrique aux bornes plus et moins de la batterie. 

Avant le montage, levez votre moto à l'aide de la béquille centrale ou d'une béquille arrière de manière à ce qu'elle soit stable. Pour savoir quel lève-moto est le plus adapté à votre moto, veuillez consulter nos conseils de mécanique Connaissances de base sur les béquilles. Commencez par bien nettoyer la chaîne et toutes les autres pièces encrassées par de la graisse pour chaîne (la plupart du temps, de la graisse se dépose autour du pignon de sortie de la transmission) à l'aide d'un nettoyant pour chaîne, d'une brosse en plastique et d'un chiffon. Si vous sautez cette étape, l'huile du système de graissage de chaîne détachera les dépôts et l'ancienne graisse sale sera projetée sur la moto. 


Montage du système Scottoiler – c'est parti

Étape 1 : Pièce en T insérée au niveau du raccord à vide

Étape 1 : Pièce en T insérée au niveau du raccord à vide

01 – Connexion au vide

Pour la plupart des modèles, vous devez d'abord démonter le réservoir ou retirer les pièces du carénage le cas échéant. Dans l'exemple indiqué, un tuyau de dépression partant d'une tige en laiton du canal d'admission est disponible. Il fournit la dépression nécessaire au fonctionnement du système de graissage de chaîne. Coupez la conduite de dépression et introduisez la pièce en T contenue dans le kit.


Étape 2 : Effectuer le raccord de dépression

Étape 2 : Effectuer le raccord de dépression

02 – Effectuer le raccord de dépression

Enfoncez maintenant le filtre à dépression noir (compris dans la livraison) sur l'extrémité libre de la pièce en T et introduisez fermement le tuyau de dépression noir du système de graissage de chaîne dans l'autre extrémité du filtre à dépression. Après avoir monté le réservoir d'huile, introduisez l'extrémité libre du tuyau de dépression noir dans le bouton rotatif.


Étape 3 : Montage du réservoir

Étape 3 : Montage du réservoir

03 – Montage du réservoir

Vous pouvez monter le réservoir avec valve sous la selle, sur le cadre ou à tout autre endroit de votre choix. Vous trouverez des suggestions concrètes pour le montage du réservoir avec valve dans les modes d'emploi spécifiques aux modèles de nombreux véhicules sur www.louis-moto.fr

Évitez de le monter à proximité directe du pot d'échappement chaud ou de toute autre pièce du moteur chaude ! L'ouverture de remplissage pour l'huile et la molette de réglage de la quantité d'huile doivent rester faciles d'accès et doivent être orientées vers le haut en position de montage horizontale. En position de montage verticale, le réservoir (avec la molette de réglage) doit être orienté vers le haut. 

Après avoir monté le réservoir, enfoncez fermement l'extrémité libre de la conduite de dépression noire dans la partie supérieure du réservoir avec valve. Si la conduite est trop longue, il vous suffit de la raccourcir à l'aide d'un cutter tranchant. Le raccord de dépression est maintenant entièrement terminé.


Étape 4 : Montage de la buse de sortie et de la durite d'huile

Étape 4 : Montage de la buse de sortie et de la durite d'huile

04 – Montage de la buse de sortie et de la durite d'huile

Pour que l'huile arrive au bon endroit sur le plateau, l'unité d'injection doit être bien fixée. Sur notre véhicule d'exemple, elle peut se fixer sur le logement prismatique à l'aide d'une plaque d'injection de petite taille ou raccourcie (Scottoiler fournit plusieurs composants utiles). Vous trouverez des suggestions concrètes pour le montage de la buse dans les instructions de montage spécifiques sur www.louis-moto.fr

La buse de laquelle sort l'huile doit reposer légèrement sur le barbotin de chaîne, le côté incliné doit être orienté vers l'extérieur. Le point de sortie d'huile idéal se situe entre 5 et 7 heures sur le côté extérieur du barbotin de chaîne. Évitez d'installer la buse à proximité de la chaîne ou des boulons et des évidements du barbotin de chaîne. Elle risque sinon de s'y accrocher et de sauter de la conduite ! Une fois le montage terminé, tournez la roue en arrière pour vous assurer que la buse ne puisse pas s'accrocher lorsque vous reculez.

Après avoir fixé l'unité d'injection, passez le flexible d'alimentation le long du bras oscillant. Trouvez un chemin sûr jusqu'au réservoir avec valve, éloigné des pièces mobiles comme la chaîne, et assurez-vous que le flexible dispose d'une marge de manœuvre suffisante pour suivre les mouvements du bras oscillant. Maintenez le flexible à une distance suffisante du pot d'échappement et des composants du moteur chauds qui pourraient éventuellement l'endommager. Des tampons autoadhésifs et des attache-câbles pour le flexible sont fournis avec le système Scottoiler.


Étape 5 : Nettoyage et dégraissage des surfaces

Étape 5 : Nettoyage et dégraissage des surfaces

05 – Nettoyage et dégraissage des surfaces

Commencez par nettoyer et dégraisser les surfaces sur lesquelles les tampons autoadhésifs doivent être fixés. Pour cela, utilisez le chiffon de dégraissage fourni.


Étape 6 : Passage du flexible d'alimentation

Étape 6 : Passage du flexible d'alimentation

06 – Passage du flexible d'alimentation

Placez les tampons autoadhésifs sur des surfaces planes, par ex. sur le bras oscillant. Pour passer le flexible d'alimentation le long de tubes ronds, utilisez de préférence les attache-câbles. La dernière étape de montage consiste à raccorder le flexible d'alimentation à la tige en laiton sous le réservoir avec valve. Si le flexible d'alimentation est trop long, il vous suffit de le raccourcir à l'aide d'un cutter tranchant. 


Étape 7 : Remplir le réservoir d'huile

Étape 7 : Remplir le réservoir d'huile

07 – Remplir le réservoir d'huile

L'adaptateur de remplissage du flacon vous permet de remplir le flacon proprement, en à peine une minute.


Étape 8 : Éliminer les bulles d'air et vidanger le flexible d'alimentation

Étape 8 : Éliminer les bulles d'air et vidanger le flexible d'alimentation

08 – Éliminer les bulles d'air et vidanger le flexible d'alimentation

La purge d'air du système est plus simple à effectuer qu'à expliquer. Introduisez le caoutchouc de ventilation dans l'orifice de remplissage du réservoir et tournez la molette de réglage au maximum. Enfoncez l'adaptateur de remplissage du flacon sur le caoutchouc de ventilation et comprimez le flacon. Vous générez ainsi une pression d'air qui pousse l'huile à travers le flexible d'alimentation jusqu'à ce que toutes les bulles d'air soient évacuées. Durant cette opération, un peu d'huile gouttera de la buse. Essuyez-la à l'aide d'un chiffon. 


Étape 9 : Régler le débit des gouttes

Étape 9 : Régler le débit des gouttes

09 – Régler le débit des gouttes

La dernière étape consiste à ajuster le débit des gouttes d'huile. Pour cela, démarrez le moteur et attendez qu'il soit chaud. Réglez la molette de manière à laisser s'écouler de l'unité d'injection 1 à 2 gouttes d'huile maxi. par minute : 1 goutte toutes les 60 secondes est le réglage initial optimal. Contrôlez encore une fois le débit des gouttes après un court trajet. Un débit trop élevé de plus de 2 gouttes par minute est inutile et entraîne des projections d'huile de la chaîne. 

Un léger film d'huile est suffisant pour la lubrification

Un léger film d'huile est suffisant pour la lubrification

Remarque : l'expérience montre que de très nombreux systèmes de graissage de chaîne automatiques sont réglés sur un débit beaucoup trop élevé. La conséquence : l'huile est projetée en trop grande quantité et salit le véhicule. Ceci n'est pas dû à un dysfonctionnement du système de graissage, mais à une mauvaise utilisation. Les motards qui utilisent un spray pour chaîne sont habitués à ce qu'une chaîne noire soit synonyme d'une chaîne bien entretenue. En effet, de nombreuses particules de saleté restent collées au spray, raison pour laquelle la chaîne noircit. Avec le système de graissage de chaîne, un léger film d'huile, souvent quasiment invisible, suffit pour que la chaîne soit bien lubrifiée. Pour vérifier, il vous suffit de passer le doigt sur les rouleaux de la chaîne. S'il vous reste un peu d'huile sur le doigt et si vous pouvez sentir l'huile sur les rouleaux de la chaîne, le dosage est alors suffisant. Réglez donc, au début, le débit des gouttes à la seconde près. Avec le temps, vous saurez distinguer quel est le réglage optimal.  


Réservoir supplémentaire Lube Tube

Réservoir supplémentaire Lube Tube

L'extension de réservoir géniale pour votre kit Scottoiler. Le réservoir tuyau flexible se loge partout et vous permet, avec ses 200 ml, de parcourir environ 9 500 km supplémentaires. Plus d'informations sur www.louis-moto.fr.


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.